Guerre du Donbass Politique Russie Société Ukraine

RFI: Le Donbass, 2 ans après les Accords de Minsk

Reportage diffusé sur RFI, le 11/02/2017

Dans la nuit du 10 au 11 février 2015, Russes et Ukrainiens, poussés par les Français et les Allemands, signaient les Accords de Paix de Minsk. Une feuille de route devait mettre fin au conflit qui ravageait l’est de l’Ukraine. Deux ans plus tard, les violences n’ont jamais cessé, et le bilan humain dépasse les 10.000 morts. Les perspectives d’un retour à la paix restent faibles. 

img_0438

Le long d’une barre d’immeubles criblée d’éclats d’obus, en bordure de la ville d’Avdiivka, Marianna Ivanivna tire péniblement une petite luge sur le trottoir verglacé. Pour elle, les deux ans des Accords de Minsk, c’est une blague sordide.

Marianna Ivanivna: Des Accords de paix? Quels Accords? Ils annoncent des accords à tout va, et voilà où on en est. 

Début février, Avdiivka s’est retrouvée au coeur d’une énième explosion de violences le long de la ligne de front du Donbass. Au moins 10 soldats et 10 civils avaient été tués en quelques jours. Ce 10 février, la ville est calme, malgré les échos des bombardements au loin. Même sans combats, la vie de Marianna Ivanivna reste très précaire.

Marianna Ivanivna: Ils ont bombardé ma maison, mon mari a été tué il y a deux ans. Les pensions sont des misères, on survit à peine.

Iouriy Zinoviev est un volontaire en charge de l’antenne locale de la Croix rouge ukrainienne. Dans le troisième hiver de la guerre, l’urgence humanitaire est plus que jamais d’actualité.

Iouriy Zinoviev: Parmi les cas les plus sensibles, ce sont les personnes qui ont leur domicile. plus généralement, les salaires et les retraites sont bas, les prix sont élevés. Et donc beaucoup de personnes dépendent de l’aide humanitaire. 

Les plans de reconstruction de la ville existent. Ils sont sans cesse perturbés par des violations du cessez-le-feu, pourtant ordonné par les Accords de Minsk. Pavlo Malykhin est le chef de l’administration militaro-civile d’Avdiivka.

Pavlo Malykhin: Je ne sais pas si les Accords de Minsk sont efficaces. Je vois qu’ici à Avdiivka, ça ne marche pas. Je ne comprends juste pas pourquoi ils continuent à tirer sur des civils inoffensifs. 

Les violences ne vont néanmoins pas s’atténuer de si tôt. Le chef de la république séparatiste de Donetsk, Alexander Zakharchenko, vient de dénoncer l’échec du processus de paix, et d’appeler à une vengeance après l’assassinat, non-revendiqué, d’un de ses chefs de guerre.

Toutes ces questions politiques, Olha Iourievna, une mère de famille, ne veut plus en entendre parler.

Olha Iourievna: Pour moi, c’est égal. L’Ukraine, la république de Donetsk… Je m’en fiche. Ce que je veux, c’est la paix. Tout le monde ici veut la paix. Qu’ils se mettent d’accord une bonne fois pour toute et qu’on reprenne une vie normale.

Le retour à une vie normale. C’était en substance la promesse des Accords de Minsk. Deux ans après, elle reste un rêve inaccessible.

Sébastien Gobert – Avdiivka – RFI

Ecouter le reportage ici

0 comments on “RFI: Le Donbass, 2 ans après les Accords de Minsk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :