Guerre du Donbass Russie Ukraine

France Culture: Accalmie en vue à Avdiivka?

Papier radio diffusé dans le journal de 22h, sur France Culture, le 01/02/2017
 
Peut-être une accalmie après 4 jours d’une explosion de violences inédite dans l’est de l’Ukraine. Depuis le 29 janvier, la ville industrielle d’Avdiivka s’est trouvée sous le feu nourri des forces séparatistes pro-russes. Au moins 10 soldats ukrainiens ont été tués, plus d’une trentaine blessés. La crise intervient dans un contexte très tendu au niveau international, alors que les Ukrainiens ont peur d’être malmenés par l’administration de Donald Trump.
Sébastien Gobert à Kiev
16425859_10208793660615661_4692644360781380795_n
Avdiivka, 01/02/2017. Source: FB de Konstantyn Reutski
 
Les belligérants ne cessent d’en appeler à des cessez-le-feu. Tout en continuant à tirer. Le 1er février, une trêve avait été décrétée afin de permettre à des ingénieurs de réparer les lignes électriques et les conduites de gaz pour rétablir le chauffage aux quelques 16.000 habitants d’Avdiivka. A peine les ingénieurs s’étaient-ils aventurés à découvert qu’ils ont été pris pour cibles par des tireurs embusqués. Sur plusieurs zones de la ligne de front, les violences ont atteint un niveau inégalé depuis 2015. Les torts sont partagés. Mais à Avdiivka, le centre d’affrontements le plus féroces, ce sont bien les forces pro-russes et russes qui ont pris l’initiative de l’attaque. Les bombardements intensifs des derniers jours contre les positions ukrainiennes ont été doublées d’offensives terrestres, visant à faire bouger la ligne de front. Pourquoi et jusqu’où? cela reste un mystère. Pour certains, le Kremlin tenterait de tester la détermination des Etats-Unis à continuer à aider l’Ukraine, maintenant que Donald Trump est au pouvoir. Pour d’autres, il s’agirait d’une tentative des séparatistes de rebattre les cartes des négociations de paix, et de forcer Kiev à leur accorder de plus larges concessions. Quelque soit les raisons des violences, la tension est à son comble, et la situation humanitaire populations civiles très précaire, malgré de l’aide d’urgence. La station d’épuration d’eau de la région a été touchée dans les combats. Au-delà d’Avdiivka, ce sont des dizaines de milliers de personnes, des deux côtés de la ligne de front, qui se retrouvent sans eau ni chauffage. La nuit, les températures frôlent les -20°.

0 comments on “France Culture: Accalmie en vue à Avdiivka?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :