Histoire Moldavie Politique Société

RFI: La présidentielle pose les mauvaises questions

Reportage diffusé dans les journaux de la matinale, sur RFI, le 13/11/2016

Second tour de l’élection présidentielle en Moldavie. Le pays se choisit aujourd’hui un chef de l’Etat pour la première fois depuis 20 ans au suffrage universel. Le favori Igor Dodon prône un rapprochement avec la Russie, tandis que Maia Sandu entend poursuivre l’intégration européenne du pays. Mais dans ces grands discours, les problèmes structurels de ce pays le plus pauvre d’Europe ne sont pas pris en compte. 

img_7075
Gulliver tied in front of the Moldovan Cabinet of Ministers, as a part of an art exhibition « Chisinau is Magic »

“La Moldavie est au coeur du Grand Jeu entre les Russes, les Européens et les Américains”. A en croire les deux candidats à l’élection présidentielle de ce dimanche, c’est indéniable, et les électeurs doivent choisir avec qui conclure un partenariat stratégique. Dans la population, la lassitude est palpable. Mihail Shalvir est un militant civique à Chisinau.

Mihail Shalvir: Pendant les 25 dernières années de notre indépendance, les dirigeants politiques n’ont fait que diviser la société. Ils ont inventé des problèmes pour créer des illusions et nous distraire de nos vrais problèmes. 

Et des problèmes, il y en a, des routes aux canalisations, du système judiciaire au système de santé, sans oublier le fléau d’une corruption systémique. Mihail Shalvir est un de ceux qui n’attendent rien de cette élection. Pour lui, la priorité est ailleurs.

Mihail Shalvir: En premier lieu, ce n’est pas l’élite politique qu’il faut changer. C’est la société civile. Il faut renforcer la société civile, et permettre aux gens de faire valoir leurs demandes et de contrôler la sphère politique. 

Des projets émergent ici et là. Mais le développement d’une conscience civique est lent, encore plus dans les zones rurales que dans la capitale Chisinau. Les Moldaves qui se posent des questions concrètes sur des problèmes de base ont toujours du mal à se faire entendre.

 

0 comments on “RFI: La présidentielle pose les mauvaises questions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :