Moldavie Politique

France Culture: Le Premier ministre moldave inflexible

Papier diffusé dans le journal de 18h de France Culture, le 26/01/2016

La tension ne se calme pas en Moldavie. Le gouvernement ne se résout pas aux exigences de l’opposition, qui lui a lancé un ultimatum arrivant à terme ce jeudi. Dans le même temps, le gouvernement contesté bénéficie du soutien politique et financier de la Roumanie, à hauteur de 150 millions d’euros, et, plus généralement, des Occidentaux. 

Depuis Kiev, Sébastien Gobert

Screen Shot 2016-01-26 at 21.32.06
Capture d’écran: BBC.com

“Ne jugez pas un arbre d’après ses racines, mais d’après les fruits qu’il produit”. C’est en ces termes que le Premier ministre moldave, Vlad Filip, a demandé du temps pour faire ses preuves, et rejeté l’ultimatum lancé par l’opposition, dans une interview à la BBC. Ses adversaires exigent la démission du gouvernement, des élections anticipées, et une réforme de la constitution. Le cabinet de Vlad Filip est néanmoins l’émanation d’une coalition parlementaire au pouvoir depuis 2010. Sous le couvert d’un soutien à l’intégration européenne, ses membres, contrôlés par l’oligarque Vlad Plahotniuc, ont procédé à la capture de l’Etat: de la police à la justice en passant par la cour constitutionnelle et les médias, l’élite au pouvoir contrôlerait tous les secteurs d’activité en Moldavie. Vlad Plahotniuc est aussi très impliqué dans la disparition d’un milliard de dollars d’argent public, siphonné du système bancaire, et d’une utilisation sélection de la justice contre ses opposants. L’opposition apparaît néanmoins divisée, désorganisée, et peu apte à forcer la démission du gouvernement. D’autant plus que celui-ci est soutenu par les Occidentaux, qui craignent une déstabilisation de ce petit pays, le plus pauvre d’Europe. La Roumanie voisine, et avec elle l’Union européenne et les Etats-Unis appellent au calme, et rejettent la possibilité d’élections anticipées et promettent un soutien financier conséquent pour relancer l’effort de réformes que le Premier ministre Vlad Filip assure incarner. Une posture inacceptable pour l’opposition, qui promet une radicalisation de ses actions, si ce gouvernement dénoncé comme oligarchique continue à faire la sourde oreille.

0 comments on “France Culture: Le Premier ministre moldave inflexible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :