L’Ukraine est-elle à la veille d’une «nouvelle spirale des combats», comme l’affirme le chef séparatiste de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko ? Alors qu’au moins quatre personnes sont mortes depuis dimanche à la suite de tirs d’artillerie, Kiev semble d’accord pour dénoncer l’escalade des violences dans l’Est prorusse. Plus politique que militaire, ce regain d’affrontements intervient à un moment où Moscou voudrait que Kiev accepte de dialoguer directement avec les séparatistes.

«On se bat toujours… Et, au Parlement, ils parlent de décentralisation et d’élections», dit le journaliste Volodymyr Runets, qui vit au rythme …

Lire le reste du dossier ici (accès libre à partir du 14/08/2015)