Guerre du Donbass Politique Russie Société Ukraine

RFI: Soldats russes en vidéo et bruits de botte

Intervention dans la séquence « Bonjour l’Europe », diffusée sur RFI, le 21/05/2015

Après trois mois d’un cessez-le-feu fragile et ponctué d’échauffourées meurtrières dans l’est de l’Ukraine, les bruits de botte résonnent de plus en plus fort. Dernier scandale : les autorités militaires ont exhibé, le 18 mai, deux prisonniers qu’ils dénoncent comme des soldats russes. Cela s’ajoute à la longue liste des éléments présentés comme preuves d’une invasion russe de l’Ukraine par la Russie. La Russie qui, elle, dément, comme à son habitude.

Conférence de presse du chef d'état-major ukrainien Victor Mujenko, le 18/05/2015. Source: mil.gov.ua
Conférence de presse du chef d’état-major ukrainien Victor Mujenko, le 18/05/2015. Source: mil.gov.ua

Alors d’où sortent ces deux soldats? 

En premier lieu, ils sortent d’une conférence de presse improvisée, aux accents dramatiques, du ministère de la défense ukrainien. Le 18 mai, le chef de l’état-major Viktor Moujenko convoque les journalistes, leur présente une vidéo de deux hommes blessés, qui confessent devant la caméra être des soldats russes capturés sur la ligne de front au nord de Lougansk, une des capitales séparatistes.

Il y avait 14 autres soldats russes dans leur unité, selon le chef de l’état-major, qui tiraient sur leurs camarades, afin qu’ils ne tombent pas aux mains des Ukrainiens et qu’ils leur livrent des informations.

Le chef de l’état-major a aussi exhibé un fusil ultra-moderne, utilisé par les GRU, les renseignements généraux russes.

Les deux prisonniers sont maintenant à Kiev, en bonne santé selon la Croix Rouge.

Le Kremlin, placé en porte-à-faux, a commenté que ces deux hommes sont bien des anciens soldats, mais qu’ils sont allés dans le Donbass de leur propre initiative, une explication que l’on a déjà entendu auparavant.

en tout cas, le gouvernement ukrainien veut en faire un exemple: les traîner en justice pour actes de terrorisme, car vous savez que les Ukrainiens considèrent que les forces russes et pro-russes dans le Donbass sont des terroristes.

Comme toujours dans ce conflit, il semble difficile de faire la part des choses: qui doit-on croire? 

Les preuves de la présence russe dans l’est de l’Ukraine sont avérées depuis longtemps, ne serait-ce qu’en termes d’approvisionnements en véhicules, en armes, en munitions, en combattants, réguliers ou mercenaires. Ne seraient-ce que les associations de mères de soldats russes ont dénoncé depuis longtemps les morts de soldats dans l’est de l’Ukraine.

Sur le cas précis de ces deux prisonniers exhibés à Kiev, ce n’est pas leur identité ou leur statut qui pose question. Mais la présentation a été faite de manière improvisée et un peu bancale.

Elle concerne seulement deux hommes, alors que le Président Petro Porochenko a lui-même déclaré dans une interview à la BBC que 80 soldats russes avaient été arrêtés ces derniers mois. D’autres personnalités politiques parlent de 150 prisonniers!

Donc on est en droit de se demander où sont les autres prisonniers? pourquoi ces deux hommes font sensation, et pourquoi maintenant!?

En tous les cas, cela intervient dans un climat de tensions accrue. On parle beaucoup d’une grande offensive d’été…? 

En effet, les bruits de bottes s’intensifient. En plus des échauffourées sanglantes qui sont quotidiennes, on fait état de convois militaires qui traversent la frontière russe, de l’arrivée de troupes fraîches de part et d’autres, et même du retour sur la ligne de front de l’artillerie lourde, qui avait été plus ou moins évacuée après les derniers accords de Minsk.

Les autorités pro-russes et russes multiplient les discours d’apaisement, mais ils sont contredits par les rapports qui émanent du terrain. A Kiev, Petro Porochenko a encore affirmé que l’Ukraine est dans une guerre réelle avec la Russie, il dénonce jusqu’à 14000 soldats russes présents dans l’Ukraine de l’est et est persuadé du déclenchement d’une nouvelle offensive russe. On peut s’attendre à une explosion de violence prochainement, et ces deux prisonniers exhibés sur vidéo en seraient les signes annonciateurs.

Ecouter la séquence ici

0 comments on “RFI: Soldats russes en vidéo et bruits de botte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :