Guerre du Donbass Lituanie Politique Pologne Russie Société Ukraine

La Tribune de Genève: Des soldats américains atterrissent en Ukraine

Article publié dans La Tribune de Genève, le 18 avril 2015

Quelque 300  parachutistes de l’armée des Etats-Unis sont déployés dans l’ouest du pays pour fournir des entraînements militaires. 

Capture d'écran d'une photo de l'ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, Goeffrey Pyatt.
Capture d’écran d’une photo de l’ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, Goeffrey Pyatt.

«J’imagine déjà le genre de sujets que cette image va provoquer dans la propagande russe…» En diffusant la photo de soldats de la 173e brigade aéroportée de l’armée des Etats-Unis défilant devant l’aéroport international de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, le journaliste ukrainien Anatoliy Bondarenko savait semble-t-il à quoi s’attendre.

La photo avait été prise ce vendredi matin par l’ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, Goeffrey Pyatt. Il accueillait à Lviv les quelque 300 soldats américains déployés dans le cadre de l’opération «Gardien sans peur», une série de «cours sur des méthodes de combat de guerre, ainsi que sur l’amélioration du professionnalisme des militaires», selon le major José Mendez. Les entraînements sont prévus pour se tenir sur la base de Yavoriv, dans l’extrême-ouest de l’Ukraine, pendant six mois.

La réaction russe ne s’est pas fait attendre. «La participation d’instructeurs et d’experts de pays tiers n’aide pas à résoudre le conflit», s’est inquiété Dmitry Peskov, le porte-parole du président Vladimir Poutine. «Au contraire, cela peut sérieusement déstabiliser la situation.» Une mise en garde qui ne tient pas compte des multiples accusations selon lesquelles des troupes régulières de l’armée russe seraient déployées de longue date dans le Donbass.

Cela dit, la réaction du Kremlin fait écho aux inquiétudes de certains pays européens, notamment l’Allemagne. Les formateurs américains ne sont néanmoins qu’une partie d’un engagement occidental de plus en plus marqué. Ainsi, 75 Britanniques encadrent des entraînements militaires depuis mars. Le Canada prévoit l’envoi de 200 instructeurs en été. Malgré les appels répétés des autorités ukrainiennes, aucun armement offensif n’a pour l’instant été livré à l’Ukraine. Mais les livraisons d’uniformes, d’équipements divers ou de véhicules de transport blindés Humvee à une armée ukrainienne démunie et désorganisée font régulièrement les gros titres des médias ukrainiens.

«Tout cela, c’est de la politique. Mais il notre armée a cruellement besoin d’un entraînement sérieux», explique Iourko D. Engagé volontaire dans le bataillon Donbass, il s’est trouvé confronté aux troupes russes, «qui se sont présentées comme telles» lors de la sanglante bataille d’Ilovaisk, en août 2014. Capturé, il a passé six mois dans les geôles séparatistes à Donetsk. «L’armée russe n’est pas la meilleure du monde, loin de là. Mais nous partons de rien. Apprendre à manier correctement les armes, ou recevoir du matériel défensif, cela aiderait à réduire nos pertes et celles des civils.»

0 comments on “La Tribune de Genève: Des soldats américains atterrissent en Ukraine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :