Reportage publié dans La Libre Belgique, le 13/03/2015

IMG_9592

Tout ira bien. » Sous une fresque soviétique géante du centre-ville de Kharkiv, exhibant en son centre la statue monumentale du père spirituel de la nation, Taras Schevchenko, la priorité est à l’espoir. Alignés derrière une table dans une galerie de la gare ferroviaire, une poignée de volontaires s’affairent sur des listes de noms. Leur ONG « Station Kharkiv » est un des premiers points d’accueil des milliers de personnes déplacées par la guerre du Donbass, à 200 kilomètres au sud. Le système est bien rodé. « Aujourd’hui, une famille est arrivée de Horlivka, une mère et trois enfants », explique Tetiana Sambuyeva, coordinatrice du point d’accueil. « On leur a distribué des coupons d’alimentation, on leur trouve un logement gratuit, au moins pour cette nuit. S’ils sont envoyés pour loger dans une autre ville, le ministère des situations d’urgence paie le transport. »

Kharkiv compte 137 000 personnes déplacées officiellement enregistrées. Autrement dit, au moins le double, en ajoutant les milliers de familles qui ne se sont pas déclarées auprès des autorités.

Lire le reste du reportage ici (accès abonnés)

0 comments on “LLB: A Kharkiv, l’espoir en exil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :