Economie & Finance Energie Guerre du Donbass Politique Russie Société Ukraine

La Libre Belgique: A l’est de l’Ukraine, Artemivsk se prépare au pire

Article publié dans La Libre Belgique, le 03/02/2015. Photos de Filip Warwick

Capture d'écran du site de La Libre Belgique
Capture d’écran du site de La Libre Belgique

Étalé sur un brancard, le regard perdu dans le vide, l’homme mord mollement dans une compresse médicale. Avec énergie, une poignée d’hommes en uniformes le hisse à travers les escaliers du petit hôpital de Zelejnodorojna, en s’efforçant de ménager la jambe ensanglantée de leur camarade. Dans un couloir encombré, on lui attribue des premiers soins, sous les regards apitoyés d’une femme en pleurs. Un soldat, affalé dans un fauteuil roulant, ne prête même pas attention à la scène. Sa jambe gauche est déjà paralysée, recouverte d’un long plâtre rudimentaire.

Après qu’on lui a administré un antidouleur et appliqué un pansement neuf, on assoit l’homme à la compresse sur un matelas poussiéreux. Les yeux fermés, il ne contrôle plus sa main droite, qui tapote nerveusement sur sa veste d’uniforme. Aucune réponse aux questions : l’homme n’entend plus rien. « Vous croyez quoi ? Il était sur le front et il a été touché par un bombardement. Son histoire est simple, pas besoin de l’embêter avec des questions ! » , s’emporte le jeune volontaire Iouriy Sabera.

Lui est arrivé la veille de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine. La ville d’Artemivsk, au nord de la zone de combats, il la connaît bien, surtout l’hôpital. Avec plusieurs autres, il fait régulièrement le trajet pour livrer des colis médicaux collectés ici ou là. « Sans les volontaires, nous ne pourrions pas tenir ici , confie Iouriy Mateya, un médecin réserviste de la garde nationale, originaire de Kiev. En termes de soutien matériel et d’aide au personnel soignant, ce qu’ils font n’a pas de prix. L’hôpital est particulièrement démuni pour faire face à cette situation. »

La recrudescence des attaques séparatistes pour l’encerclement, et le contrôle, de cette position stratégique, se fait particulièrement aveugle et meurtrière.

Lire le reste de l’article ici (accès abonnés)

0 comments on “La Libre Belgique: A l’est de l’Ukraine, Artemivsk se prépare au pire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :