Il a longtemps été le «premier clown du Parlement». Il se présente aujourd’hui comme «le faiseur de roi». A 41 ans, Oleg Liachko surfe sur la vague inédite d’un populisme patriotique en Ukraine. Son programme est simple : doter l’Ukraine d’armes nucléaires, engager un combat systématique contre l’oligarchie au profit des PME, épurer sans pitié l’administration, reprendre les territoires ukrainiens perdus et établir la peine de mort à l’encontre des «séparatistes, saboteurs et complices». De l’aveu même d’Oleg Liachko, ces projets seront difficiles à réaliser, voire «improbables». Il n’empêche : «Le politicien …

Lire le reste de l’article ici (accès abonnés)