Guerre du Donbass Kyiv Politique Société Ukraine

RSE: Ukraine, Le Futur Parlement tronqué d’un pays amputé

Brève publiée sur le site de Regard sur l’Est, le 14/10/2014

Façade principale de la Verkhovna Rada, Kiev. Septembre 2014.
Façade principale de la Verkhovna Rada, Kiev. Septembre 2014.

Ce seront une trentaine de sièges vides qui feront figure de plaie ouverte. La Constitution ukrainienne prévoit que la Verkhovna Rada (Parlement) doit être constituée de 450 législateurs. Le 26 octobre prochain, seuls quelques 420 députés seront élus lors des prochaines élections législatives pour la Verkhovna Rada (Parlement). «Les sièges libres seront remplis uniquement lorsque le drapeau ukrainien flottera de nouveau au-dessus de Donetsk, Louhansk et la Crimée», a asséné Iouriy Loutsenko, chef du parti Bloc de Petro Porochenko et ancien ministre de l’intérieur.

Selon la Commission Electorale Centrale (CEC), 1.541.052 électeurs sont enregistrés dans les dix circonscriptions de la République Autonome de Crimée, 308.742 dans les 2 circonscriptions du territoire autonome de Sébastopol, 1.830.976 dans les onze circonscriptions de l’oblast (région) de Louhansk, et 3.412.280 dans les 21 circonscriptions de l’oblast de Donetsk. Sur un total de 36.256.483 électeurs enregistrés sur les listes électorales, ce sont donc plus de 19,5% des électeurs ukrainiens qui vivent dans des territoires où le scrutin ne pourra pas être tenu, ou du moins partiellement.

Les bureaux de vote de 17 des 32 circonscriptions des régions de Louhansk et Donetsk devraient ainsi rester fermés le 26 octobre. Le Donbass sera néanmoins partiellement représenté à la Verkhovna Rada, à travers les 15 circonscriptions qui opéreront normalement. Le système électoral ukrainien est un système mixte: la moitié des législateurs sont élus selon un système majoritaire uninominal à un tour et l’autre moitié selon un système proportionnel sur des listes nationales, avec un quorum fixé à 5%. Des 15 circonscriptions qui fonctionneront dans le Donbass sortiront donc 15 députés élus selon le système majoritaire, et 15 selon le système proportionnel, selon la CEC.

«Il est impossible de prévoir le nombre exact de députés qui seront élus le 26 octobre», commente un employé de la CEC à Kiev. «Nous ne savons pas encore combien de circonscriptions travailleront de manière effective, la situation change constamment». Une incertitude qui s’explique par un cessez-le-feu plus que fragile, mais aussi par un découpage accidenté des divisions électorales. La circonscription n°52, par exemple, est composée de plusieurs quartiers de la grande ville de Gorlovka, sous contrôle séparatiste, et de la petite ville de Dzerjinsk, battant pavillon ukrainien. Dans le cas où un député y est élu, celui-ci représentera probablement moins de la moitié de sa circonscription. Les électeurs vivant dans les territoires considérés comme «occupés» ont la possibilité de voter aux élections législatives, à la condition de se signaler à la commission électorale centrale avant le 20 octobre, et de se rendre en personne à un bureau de vote en territoire ukrainien, le jour-même de l’élection. Ces électeurs ne pourront voter que pour des candidats inscrits sur des listes de partis, et non pour des candidats inscrits sur liste majoritaire.

Bien que les territoires des Républiques Populaires de Donetsk et de Louhansk sont toujours considérés comme des parties intégrantes de l’Ukraine, les autorités séparatistes ont répété leur refus d’organiser le scrutin. Des affiches électorales du Bloc d’Opposition peuvent néanmoins être aperçus dans la ville de Donetsk. Cette nouvelle formation politique est composée principalement d’anciens membres du Parti des Régions, l’ancienne majorité de Victor Ianoukovitch, dont les succès électoraux reposent traditionnellement sur le Donbass. Le service de presse du parti ne fait aucun commentaire sur la présence de ces posters. Il se contente d’affirmer «qu’aucun candidat du Bloc d’Opposition ne fait campagne dans les territoires rebelles», laissant supposer que ceux-ci ne sont plus les bienvenus dans leurs anciens fiefs.

De leur côté, les autorités séparatistes ont annoncé la tenue de leurs propres élections législatives. Après maintes tergiversations sur des questions logistiques, elles devraient se tenir le 2 novembre.

0 comments on “RSE: Ukraine, Le Futur Parlement tronqué d’un pays amputé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :