Guerre du Donbass Politique Russie Ukraine

RFI: Portrait de Semen Semenchenko

Séquence diffusée dans l’émission Accents d’Europe, le 12/09/2014.

C’est un des hommes-clés du conflit dans l’Est de l’Ukraine. Pendant des mois, Semen Semenchenko est resté un homme sans visage. Et pour cause, il était à la tête d’un bataillon de volontaire pro-ukrainien. Et préférait cacher son identité par peur des représailles. Mais aujourd’hui, il se montre à visage découvert, peut-être dans la perspective des élections législatives d’octobre.

Battalion_Donbass_Semenchenko2 semen_semenchenko

Il se présente comme un simple patriote et entrepreneur ordinaire. A ceci près que pendant des mois, il a caché son visage à l’aide d’une cagoule. Pour protéger sa famille, comme il le dit. Si Semen Semenchenko est devenu un des chefs de guerre ukrainiens les plus populaires de la guerre du Donbass, à la tête de son propre bataillon, c’est parce qu’il fallait faire ce que l’armée régulière ukrainienne ne pouvait ou ne voulait pas faire. Semen Semenchenko a fondé le bataillon Donbass  début mai pour donner aux patriotes pro ukrainiens de l’est du pays  la possibilité de défendre leur terre et leurs familles. A l’époque, juste après le traumatisme de l’annexion de la Crimée par la Russie, l’armée ukrainienne manquait d’organisation et de capacité d’action. Aujourd’hui, le bataillon est considéré comme un des fers de lance des forces ukrainiennes dans la guerre du Donbass, bien qu’il ait été quasiment décimé lors de la contre-offensive menée par les forces russes. Très présent dans les médias et sur les réseaux sociaux, Semen Semenchenko s’est imposé comme l’une des voix de la résistance ukrainienne face à l’insurrection. Et de critiquer ouvertement l’exécutif et la chaîne de commandement ukrainiens, en partie responsables selon lui de l’enlisement du conflit. Il a d’ailleurs été sévèrement blessé dans une opération à Ilovaisk, dans le sud de Donetsk. Une opération où il avait publiquement réclamé les renforts de l’armée régulière, qui ne sont jamais venus. C’est donc muni d’une béquille qu’il vient, le 1er septembre, de faire tomber le masque à la télévision. En annonçant que sa famille est désormais hors de danger, il a dévoilé son visage.  Le visage d’un homme ordinaire et fatigué. Malgré le fait que son bataillon est quasiment décimé, il semble vouloir jouer de sa popularité pour faire pression sur le gouvernement. De là à ce que le chef de guerre se transforme en homme politique ambitieux, à l’approche des élections législatives d’octobre, il n’y a qu’un pas. Celui-ci sera franchi, ou pas, en fonction de l’issue de la guerre.

Ecouter le portrait ici

0 comments on “RFI: Portrait de Semen Semenchenko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :