Société Transport Ukraine

RFI: Vélo à Lviv, un argument européen?

Billet diffusé dans Accents d’Europe, le 16/05/2013

Même si on considère Lviv comme la plus européenne des villes d’Ukraine, faire du vélo n’y est pas une sinécure. Rues en mauvais état, circulation dense, parking sauvage, ça n’aide pas. Une situation que la municipalité entend changer. Mais on en est qu’au début.

lviv-bike-path-2

Ils sont encore rares, les audacieux à circuler dans le centre-ville de Lviv à bicyclette. Les rues sont plutôt encombrées de voitures et de bus tentant de se frayer un chemin sur des rues pavées, étroites, inégalement nivelées et défoncées en de nombreux endroits. Sur quelques artères, quelques rares pistes cyclables sont utilisées comme des espaces de parking. La construction des premières pistes a commencé l’année dernière. Il n’y en a aujourd’hui que 15 kilomètres, et elles ne sont pas encore toutes reliées entre elles. Une situation que la municipalité entend changer, afin de renforcer la position de Lviv comme ville la plus européenne d’Ukraine. Parce qu’en Europe, on fait du vélo. Serhiy Kiral est conseiller auprès du maire de la ville.

Serhiy: La première motivation, c’est la communauté. Nous avons beaucoup beaucoup d’ONG qui pensent que Lviv doit devenir un endroit idéal pour le vélo. Et ils mettent une forte pression sur la municipalité.

35 kilomètresde pistes supplémentaires doivent être construits d’ici la fin 2013 , et 260 kilomètres en tout pour 2019. La ville est soutenue dans son initiative par des ONG internationales, telles que l’allemande GIZ, qui a déboursé 700 000 euros cette année. Mais pour l’instant, un business de location de vélo, voire un système comparable au Vélib à Paris, relèvent encore de la fiction. Dans l’Ukraine post-soviétique, la voiture est une question de statut social avant tout, et on se moque facilement des ciclystes. Les adeptes du deux roues et de la pédale ne désespèrent pas. Ils voient leur nombre augmenter chaque année, et on compte même de plus en plus de femmes à vélo. Plus de cyclistes veut dire moins d’accident, alors ils se sont engagés dans une campagne de longue haleine pour inciter les habitants à enfourcher un vélo.

Ecouter le billet ici

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

0 comments on “RFI: Vélo à Lviv, un argument européen?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :