Economie & Finance Energie Société Ukraine

RTBF: Mines illégales en Ukraine, un système économique en soi

Reportage co-réalisé avec Laurent Geslin, avec la participation de Nataliya Gumenyuk, diffusé dans l’émission Transversales de la RTBF, le 09/02/2013

Camions qui transportent du charbon

A l’est de l’Ukraine, autour de la grande ville de Donetsk, c’est le Donbass, le cœur minier du pays. Ici, en 1935, est née la  légende de Stakhanov, le mineur soviétique, recordman, de la productivité d’extraction de charbon. Mais depuis la chute de l’URSS et le démantèlement de l’industrie d’Etat, la région vit des jours sombres. Des dizaines de mines ont fermé, laissant des milliers de travailleurs sur le carreau. Alors pour survivre, certains ont continué de creuser dans des mines pourtant fermées. Aujourd’hui, ces mines illégales, et souvent dangereuses, les  » kopanky « , comme on les appelle en ukrainien, prolifèrent et constituent une part importante de l’économie de la région. Mais tout le monde n’en profite pas…

Ecouter le reportage ici (menu « Audios »)

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

0 comments on “RTBF: Mines illégales en Ukraine, un système économique en soi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :