Politique Russie Ukraine

Ukraine: Femmes, Politique et Choucroute

Brève publiée sur le site de Regard sur l’Est, le 29/01/2013

Il avait une journée pour plaire. Mais la visite de Vladimir Zhirinovsky, le 28 janvier à Kiev, en Ukraine, s’est achevée dans une cacophonie absurde. Venu pour rencontrer plusieurs hommes politiques et donner une conférence de presse sur la nature du partenariat russo-ukrainien, le vice-président de la Douma russe et chef du Parti Libéral Démocrate (LDPR) a été la victime d’une journaliste, membre de la Coalition des Participants de la Révolution Orange (KUPR), qui lui a jeté de la choucroute pendant une conférence de presse. Aux cris de «Ukrainophobe ! Nationaliste, rentrez chez vous!», l’activiste Tetiana Lykhodeyeva a rapidement été saisie par des gardes du corps et sortie de la salle. Le KUPR s’est fait connaître ces dernières années pour des actions satiriques, comme la création de boîtes de préservatifs à l’effigie du Président Victor Ianoukovitch. Selon le leader du KUPR, Serhiy Melnichenko, T.Lykhodeyeva se trouve désormais dans un lieu tenu secret, elle aurait peur pour sa sécurité.

Pendant sa visite à Kiev, V.Zhirinovsky s’est laissé aller, comme à son habitude, à des commentaires sulfureux. A une question sur le sort de l’ancienne première ministre Ioulia Timochenko, emprisonnée à la suite de ce qui est dénoncé comme un procès politique, sa réponse a été: «Timochenko, je suis désolé, est une femme. Je ne les aime pas, car il est plus facile de convaincre une femme. Ianoukovitch est mieux. Les femmes sont plus dociles, et c’est dangereux (…) La politique est un jeu de calculs froids. Il ne peut pas y avoir de poésie, d’humeurs du genre ‘Maman, Papa, j’aime, je n’aime pas’. Donnez le pouvoir aux femmes… Apparemment elles sont contre la guerre; mais ça veut dire que la guerre sera encore pire».

1359409391-activist-threw-some-sauerkraut-at-zhirinovsky-in-kyiv_1757513
Alors que Gazprom a infligé une amende de 7 milliards de dollars à Naftogaz Ukrainy, la compagnie d’Etat ukrainienne, pour non-importation de certaines quantités de gaz, V.Zhirinovsky a rappelé que l’idéologie soviétique «de l’un qui nourrit l’autre, c’est terminé (…) On n’a même plus à nourrir sa propre famille désormais!». Ni même son «petit frère» ukrainien, comme Kiev est parfois dépeint par le pouvoir russe.

V.Zhirinovsky, grande figure politique des premières années de la Russie post-soviétique, est connu pour ses déclarations flamboyantes et controversées. Il a ainsi multiplié les déclarations teintées d’anti-sémitisme, de racisme, de militarisme agressif et de nationalisme. Par exemple, en mars 2012, en réponse à une question sur la réintroduction de vins géorgiens sur le territoire russe, il avait évoqué l’existence d’armes secrètes russes capables de provoquer des tsunamis et de faire taire des continents entiers. En juin de la même année, il avait invité l’ensemble des journalistes russes à prendre un mois complet de vacances, afin de «cesser le flot incessant de nouvelles (…) et leur courant de négativité, qui nuit à la santé».

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

0 comments on “Ukraine: Femmes, Politique et Choucroute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :