Politique Société Ukraine

Un anniversaire de l’indépendance dans la cacophonie

C’est une Ukraine sous haute tension politique qui a fêté hier, vendredi 24 août, les 21 ans de son indépendance. A Kiev, dans la matinée, les meetings politiques se sont enchaînés : environ 2000 personnes pour le parti des régions au pouvoir, ont écouté docilement le discours traditionnel du président Viktor Ianoukovitch. L’accès à la place Sainte Sophie (Софіївська Площа) où ils s’étaient réunis avait été restreints, bloqué par d’innombrables autocars, utilisés pour acheminer les manifestants sur place. A quelques centaines de mètres de là, environ 5 000 partisans de l’opposition unie se sont réunies sur la place Saint Michel (Михайлівська Площа) pour entamer une marche vers le monument à Taras Shevchenko. Avec, pour chapeauter le tout, 16 000 policiers répartis à travers la ville pour empêcher tout débordement.

Aux cris de « Ianoukovitch, destitution ! », les manifestants de l’opposition unie, qui préparent les élections d’octobre prochain, ont réclamé la libération de Ioulia Timochenko et le retrait d’une loi très controversée sur les langues minoritaires, qui pourrait faire du russe la seconde langue officielle dans la moitié du pays. La pleine application de la loi pourrait diviser l’Ukraine de manière irrémédiable. Quelques semaines après son entrée en vigueur, ce sont 7 régions (6 oblasts + la république autonome de Crimée) et 5 grandes villes de l’est qui ont déclaré leur intention d’utiliser les possibilités qu’offre la loi (voir carte). Si on ajoute à ça une économie exsangue paralysée par une corruption rampante et une pratique de plus en plus autoritaire du pouvoir, les défis pour le jeune Etat ne manquent pas. L’Ukraine se trouve aujourd’hui à un tournant de son indépendance.

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

2 comments on “Un anniversaire de l’indépendance dans la cacophonie

  1. Toujours le même bla-bla.

    La révolution orange a été heureusement neutralisée en Ukraine.

    Ce pays doit se trouver aux cotés de la Russie et de la Biélorussie pour un destin Chrétien conjoint.

    Cela n’est pas du gout de certains satanistes , qui à coup de performances pseudo-artistiques perverses ne font que se discréditer.

    AMEN.

  2. Ping : Le Jeudi: La Babel ukrainienne en question – Nouvelles de l'Est

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :