Société Ukraine

RSE: En Ukraine, Sois Belle ou Etudie. Pas les deux.

Brève publiée sur le site de Regard sur l’Est, le 23/05/2012
Etudier en Ukraine rendrait les filles moches, ou en tout cas moins attirantes que les autres Ukrainiennes, selon le ministre de l’éducation Dmytro Tabachnyk.Mauvaises infrastructures, faibles bourses d’étude, manque de soutien de l’encadrement pédagogique ou encore corruption rampante à l’approche des examens: malgré les ressources certaines de l’éducation supérieure ukrainienne, nombreux sont ceux qui assimilent poursuivre des études de haut niveau à un acte de bravoure. Mais quand le ministre D.Tabachnyk, s’en mêle, cela devient carrément de l’héroïsme.Très décrié pour son style hautain et ses dénigrements répétés de la langue et de la culture ukrainiennes au profit du russe, D.Tabachnyk a transcendé cette fois la composante ethnique pour viser ses étudiantes, en général. «Je ne pense pas redécouvrir l’Amérique en déclarant que les filles qui étudient dans la magistrature ou dans les programmes postdoctorat sont moins radieuses, moins attirantes et ont moins une apparence de mannequin [que les autres femmes ukrainiennes]».

Une déclaration qui remettrait sérieusement en question la pertinence des études supérieures pour les jeunes Ukrainiennes. Lundi 21 mai, une dizaine d’étudiantes en médecine et en droit ont donc manifesté devant le ministère de l’éducation, afin de demander excuses et conseils au ministre. Ou sa démission, au choix. Sur leurs pancartes, l’aveu de leur détresse : «Je lis, donc je suis moche!» Ou encore, une photo de D.Tabachnyk intitulée «La Belle», mise en opposition avec la photo d’une étudiante, «La Bête».

De ministre, on n’en vit point. Mais au bout de longues minutes d’attente, trois hommes en costume sont sorti du ministère, portant des fleurs et des excuses de la part de D.Tabachnyk. «Mesdemoiselles, vous êtes vraiment belles!» ont-ils déclamé plusieurs fois. En vain. Les manifestantes ont repoussé les fleurs et refusé les excuses, et sont finalement reparties faire face à la consternante laideur de leur excellence académique.
La première réaction officielle est venue du Premier Ministre, Mykola Azarov. Dans la matinée du 21 mai, son statut Facebook affichait une prise de distance avec les propos du ministre de l’éducation, probablement «très fatigué par son travail». Ce dernier a attendu mardi 22 mai pour déclarer : «Je regrette que les médias se permettent de telles utilisations arbitraires de citations officielles. Parce que celle-ci est presque sans rapport avec ma déclaration d’origine […] vous m’avez mal compris!»

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

1 comment on “RSE: En Ukraine, Sois Belle ou Etudie. Pas les deux.

  1. Ping : RSE: Ukraine: La Vantardise de la rentrée « Nouvelles de l'Est

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :