Société Transport Ukraine

RSE: Ukraine: La fin des «Marshoutkas» ?

Brève publiée sur le site de Regard sur l’Est, 07/09/2011

Elles règnent en maîtresses incontestées de la circulation dans la plupart des villes de l’espace post-soviétique. Comblant les déficiences des systèmes de transport public, les marshoutkas, minibus privés, se rendent partout et à toute heure. A condition de savoir lesquelles prendre, et d’où. Les indications sont en effet quasi-inexistantes et le visiteur étranger peut en retenir une impression perturbante de chaos indescriptible.

Ce phénomène, caractéristique de la vie quotidienne dans de nombreux pays, serait sur le point de disparaître en Ukraine. Lors d’une conférence de presse lundi 5 septembre, le vice-premier ministre en charge des infrastructures, Boris Kolesnikov, a ainsi annoncé son intention de voir les marshoutkas disparaître des principales villes du pays d’ici 3-4 ans. Une déclaration en signe d’avertissement aux propriétaires de minibus, afin de les décourager à en acheter à l’étranger. La plupart de ces véhicules provient en effet d’Europe de l’ouest, où ils sont achetés d’occasion. Il n’est d’ailleurs pas rare de monter dans une marshoutka portant encore des publicités ou des directions en allemand ou en néerlandais.

Pour compenser, le gouvernement devrait s’engager à soutenir les entrepreneurs privés à investir dans des autocars et bus de ville fabriqués en Ukraine, à travers des subventions et des prêts à taux préférentiels. Le ministre a aussi affirmé que la ville de Kiev devrait recevoir pas moins de 350 bus d’ici au 1er juin 2012.

Journaliste et voyageur, je suis un Européen d'origine française et observateur insatiable de la composition, décomposition et recomposition du continent. Depuis 2011 en Ukraine, je suis en permanence sur les routes, afin de suivre les évolutions et révolutions qui secouent ce pays. L'occasion d'affiner mon regard sur les différences - et ressemblances - qui font cette autre Europe.

1 comment on “RSE: Ukraine: La fin des «Marshoutkas» ?

  1. Et vous pensez qu’acquisition de minibus neufs signifie la mort de marchroutka? tant qu’il n’y a pas d’autre alternative, les gens seront prets a payer meme plus cher pourvue qu’ils ont un moyen de transport direct et frequent. souvenez-vous, l’apparition de marchroutka ete une vraie revolution dans les services. c’est aujourd’hui, sans contrôl des usagers, apres l’arrivee des ‘gros operateurs’ , ou on a decouvert que ca peut blanchir argent et etre hyperrentable, que les marchroutka commencent a perdre leur sens initial.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :